Archives par mot-clé : Transmission

Manon bosc: Being a pupil, identity in question

This article starts with the case of an adolescent who refuses instruction, and shows how this refusal may be sustained by a need to preserve an identity that is called into question by the teachings. It will show the extent to which educational transmission can cause in the recipient a reorganization of identity the originality of which is therefore in doubt.

Adolescence, 2017, 35, 2, 371-379.

Marc Delorme: Discussion of alain braconnier’s paper

The author will try to show that transmission, identifications, subjectivation, feeling of identity, identity suffering and pathological manifestations are registers that appear to be related in complex and sometimes paradoxical ways. Should not the various forms of identity construction in adolescence be considered along with today’s “civilization and its discontents”?

Adolescence, 2017, 35, 2, 269-276.

Alain Braconnier: A crisis of transmission?

The author explores the links between crisis of transmission, crisis of transgenerational identifications, and crisis of identity, and the effects these have on adolescents’ identity construction. In our clinical practice, are we not confronted with the conflicts of these three domains and are we not, in the transference (and counter transference) potential supports for the three modes of object relations with the adolescents and families we encounter?

Adolescence, 2017, 35, 2, 261-268.

Manon Bosc : Être élève, l’identité en question

Cet article part du cas d’un lycéen qui refuse l’enseignement qui lui est donné, et montre comment ce refus peut être sous-tendu par la nécessité de préserver une identité qui se sent mise en question par l’enseignement proféré. Il s’agira de montrer dans quelle mesure la transmission enseignante peut engager pour celui qui la reçoit une réorganisation de l’identité, dont l’originalité se trouve ainsi problématisée.

Adolescence, 2017, 35, 2, 371-379.

Bernard Bensidoun : Les inséparables

L’auteur examine les conditions de la transmission, en explorant à travers une histoire clinique les prérequis de celle-ci : l’écart entre les générations, la capacité de faire face à la perte et à l’altérité, la mise en route d’un processus exogame, l’organisation d’une tiercéité.

Adolescence, 2017, 35, 2, 277-287.

Marc Delorme : Discussion à propos de l’exposé d’alain braconnier

L’auteur cherche à mettre en évidence que transmission, identifications, subjectivation, sentiment d’identité, souffrance identitaire et manifestations pathologiques sont autant de registres qui semblent liés par des rapports complexes et parfois paradoxaux. Les diverses formes de la construction identitaire à l’adolescence, ne doivent-elle pas se concevoir avec « l’actuel malaise dans la culture » ?

Adolescence, 2017, 35, 2, 269-276.

Alain Braconnier : Crise de la transmission ?

L’auteur interroge les liens entre crise de la transmission, crise des identifications transgénérationnelles et crise d’identité, et leurs effets sur la construction identitaire des adolescents. Dans notre pratique, ne serions-nous pas confrontés à la conflictualité de ces trois domaines et nous-mêmes les supports transférentiels (et contre-transférentiels) potentiels de trois modes de relation d’objets avec les adolescents et les familles que nous rencontrons.

Adolescence, 2017, 35, 2, 261-268.