Archives par mot-clé : Processus adolescent

Nicolas Guérin, Laetitia Petit : Il n’y a pas de grandes personnes.

À partir du développement d’un cas, il s’agit d’interroger l’implication du processus adolescent dans le déclenchement d’une psychose paranoïaque. Cette réflexion s’étaye sur la conception lacanienne de la psychose relativement à la logique précise de son déclenchement. Elle questionne particulièrement la temporalité de celui-ci à travers ses déterminations temporelles diachroniques et/ou synchroniques.

Adolescence, 2016, 34, 2, 289-304.

Brigitte Manganelli : psychothérapie de groupe et dépendance

La dépendance s’inscrit dans le processus adolescent en lien avec la réactivation pulsionnelle et les remaniements qu’elle impose. Le groupe psychothérapique est aussi l’espace où la dépendance se rejoue dans les transferts sur le cadre et le thérapeute. La régression qui questionne les limites du sujet résonne avec les premières expériences identificatoires. Cependant les processus groupaux viennent relancer la conflictualité pour accompagner la différenciation et la construction identitaire.

Adolescence, 2016, 34, 1, 27-38.

Stephen Briggs, Louise Lyon : une psychothérapie psychodynamique développementale limitée dans le temps auprès d’adolescents et de jeunes adultes : origines et applications

Cet article traite des processus qui sont en jeu dans l’articulation et l’évaluation d’un modèle de psychothérapie psychodynamique limitée dans le temps auprès des jeunes (TPP-A). À partir d’une thérapie centrée sur un aspect important de difficulté ou de perturbation développementale, et dans une période déterminée, TPP-A vise à aider le jeune à retrouver sa capacité d’affronter des défis développementaux, et/ou voir cette capacité renforcée. L’article élabore des aspects clés du modèle et présente un cas de figure.

Adolescence, 2011, T. 29 n°2, pp. 415-434.