Recommandations aux auteurs

Les articles écrits en Times 12, simple interligne et d’un maximun de 22500 caractères (espaces compris) doivent être envoyés par courrier en 3 exemplaires papier avec un seul support numérique  (CD ou clé USB) contenant deux enregistrements de l’article : l’un avec nom et coordonnées et l’autre sans, sous word.doc à l’adresse suivante :
Chantal Cousin, Secrétariat de la rédaction, 41 rue de Patay 75013 Paris.

– En début de texte figureront : Prénom et nom de l’auteur, ainsi que le titre de l’article .
– Une bibliographie classée par ordre alphabétique sera rédigée en fin d’article.
– Seront spécifiés après la bibliographie : prénom, nom, téléphone, e-mail, adresses professionnelle (si universitaire, nom de l’université, nom du laboratoire, label de l’unité, rue, avenue, code postal, ville, pays) et personnelle de l’auteur.
– Suivi d’un résumé de 504 caractères (espaces compris) avec 3 ou 4 mots clés La traduction en anglais et espagnol sera effectuée par la Revue.
– Les notes de bas de page seront faites en insertion automatique continue sans option (toutes les citations doivent comporter l’auteur, l’année, la ou les pages de celles-ci).

Ces références seront libellées selon les exemples suivants :
Pour la référence d’un livre :
– richard f. (2011). La rencontre psychanalytique. Paris : Dunod.
– gutton ph. (1973). Le jeu chez l’enfant. Paris : Larousse ; 2009, Paris : Greupp.
Pour la référence d’un chapitre dans un livre ou dans article d’une revue :
– gutton ph. (2011). La scène familiale première. In : La chambre des amants. La mère, Le père, L’enfant. Paris : Odile Jacob, pp. 19-32.
– marty f. (2002). Une seconde latence. In : L’adolescent face à ses institutions. Adolescence, 20 : 465-469 (468-469).
Pour la référence d’un article dans un livre collectif :
– marty f. (1997). Violence à l’adolescence. In : F. Marty, P. Gutton, P. Givre et al., Le fait accompli dans la psychothérapie de l’adolescent. Publication de l’Université de Rouen, pp. 7-17.
– gutton ph. (2005). Violence, violences. In : A. Braconnier (Éds.), L’adolescence aujourd’hui. Ramonville-Saint-Agne : Érès, pp. 21-27.
– gutton ph. (2009). L’illusion pubertaire. In : Y. Morhain, R. Roussillon,  Actualités psychologiques. Bruxelles : De Boeck, pp. 33-45.
Pour la référence d’un article dans une revue :
– hochmann j. (2004). La nostalgie de l’éphémère. Adolescence, 22 : 677-686.

Les articles ne devront pas avoir fait l’objet d’une publication préalable en tout ou partie, à moins d’un accord des Directeurs de la publication et de l’autre éditeur.
Les articles reçus, qu’ils soient ou non demandés par le comité de lecture lui seront soumis pour lecture, avant acceptation.
Une fois accepté, l’article ne saurait être proposé à une autre revue de langue française ou étrangère sans que cela fasse l’objet d’un accord préalable.
La publication dans la revue Adolescence implique le renoncement aux droits d’auteur, y compris de reprographie, ainsi que l’autorisation tacite de publication en ligne.

29 juillet 2015

Revue trimestrielle de psychanalyse, psychopathologie et sciences humaines