Parutions des membres

modianoL’adolescence
selon Modiano

Philippe Gutton
paru en septembre 2015

Patrick Modiano est fasciné sans le dire expressément par l’adolescence. Et d’abord, la difficulté qu’elle a pour trouver sa place dans le monde mystérieux ou flou des adultes, le puzzle de l’adultité. Où suis-je jeté ? Qui sont ces gens qui m’entourent ? Suis-je par eux reconnus ? Quels passés ont-ils entre eux et par rapport au mien ? Marcher à travers les rues et les places de Paris, d’une rive à l’autre de la Seine, se soumettre aux exigences des autres, d’un lieu public à un bureau-appartement ; trouver un quartier, un logement, échapper au regard de la police ; autant d’« occupations » haletantes dans la crainte d’être arrêté dans sa créativité.

Au sein de ces trajectoires dans la ville et dans le temps des autres, comment s’autoriser « une zone neutre » ? Un espace temps protégé, où les rivalités ambiantes peuvent être déniées ou incognito, pourrait alors tranquillement, chaleureusement, se vivre « l’éternel retour » de l’humain : l’hôtel qui accepte un mineur, la maison de campagne, la fenêtre qui reste éclairée sur la façade sombre d’un immeuble, le fantasme de partir… Et là, s’apercevoir que le « fameux » « qui suis-je ? » adolescent est en fait un « qui sommes-nous » à deux, dans la pudeur de l’amour ?

Imiter, révolté ou obéissant tout le jour, les adultes dans leur géographie et s’identifier en secret, trouver-retrouver l’art d’être soi en construisant de l’intimité-extimité, en rédigeant son manuscrit, ne sont pas chose facile dans le monde contemporain… à Montparnasse. L’adolescent et l’adolescente dans les romans de Patrick Modiano souffrent beaucoup, entre illusion et désillusion « pas ici, pas maintenant ». Ils demeurent longtemps, parfois toujours telle Dora Bruder, « inconnus, non identifiés ». Le psychanalyste de l’adolescence qui est l’auteur de ce livre découvre bien des similitudes entre ces jeunes en errance et panique et ceux qu’il rencontre et écoute : impasse de leur développement ?

Psychiatre, psychanalyste, Philippe Gutton est un des grands spécialistes de l’adolescence, Professeur des universités, Fondateur de la revue Adolescence dont il fut directeur pendant trente ans. Il a publié de nombreux ouvrages dont Psychothérapie et adolescence (PUF, 2000) ; Moi violent (Jean-Claude Lattès, 2005) ; Le génie adolescent (Odile Jacob, 2008) ; La chambre des amants. La mère, Le père, L’enfant (Odile Jacob, 2011) ; Balthus et les jeunes filles. Ou le dévoilement du féminin. (EDK, 2013).

Ce livre est le premier ouvrage de la collection « Adolescence et culture » dirigée par Philippe Gutton aux éditions L’Esprit du Temps.

 

ado-djihadAdolescence et djihadisme 

Philippe Gutton
Paru en octobre 2015
aux éditions de L’Esprit du Temps.

Chez l’adolescent, la radicalisation est à comprendre comme un symptôme au même titre que le suicide, la toxicomanie ou la psychose, nécessitant une prise en charge éducative et psychothérapique. Ce livre nous propose des solutions pour enrayer la radicalisation. Ne pas entrer dans une polémique des idéologies politiques ou religieuses : « il est impossible de raisonner un embrigadé. » L’enjeu n’est ni de convaincre ni de déconvaincre mais de nouer des liens et de s’ouvrir à une co-construction. Tout excès de pouvoir de l’adulte aggrave la crise identitaire et rend impossible le lien de qualité avec l’adolescent. L’objectif est que l’adolescent puisse redécouvrir son fonctionnement psychique et reprendre sa trajectoire propre.

Psychiatre, psychanalyste, Philippe Gutton est l’un des grands spécialistes de l’adolescence, professeur des universités, fondateur en 1983 de la revue Adolescence qu’il dirigea jusqu’en 2014. Parmi les nombreux ouvrages publiés (PUF, Odile Jacob, In Press) est paru en septembre 2015 aux éditions L’Esprit du Temps L’adolescence selon Modiano.

 

guttonbordet-couvAdolescence et idéal démocratique.
Accueillir les jeunes des quartiers populaires

Joëlle Bordet Philippe Gutton
avec la participation de Serge Tisseron

C’est à l’adolescence que se construit l’idéal démocratique, l’espérance « à vivre ensemble ». Mais les jeunes – et particulièrement ceux des quartiers populaires – se heurtent à une rude réalité : on ne les entend pas, on ne les écoute pas. Amertume et désillusion sont au rendez-vous. Leur créativité adolescente est empêchée. Ils y répondent par des stéréotypes : victimisation, renoncement, révolte, actes vécus comme « héroïques », ou encore conformisme… Autant d’attitudes qui provoquent préjugés et rejet – comme Hannah Arendt le disait déjà. Ces jeunes habitants des cités sont paradigmatiques de la jeunesse et de sa difficulté à trouver place au sein de nos démocraties.

Comment ré-enchanter l’inspiration démocratique ? Avec cet ouvrage, Joëlle Bordet et Philippe Gutton déconstruisent stéréotypes et préjugés. Ils nous montrent, à travers des dizaines d’exemples concrets, comment faire naître ou renaître de l’émerveillement démocratique, porté par des adultes. Sur le terrain, dans les quartiers, des témoins-interprètes accueillent cette inspiration. Véritables « passeurs » ils inventent de nouvelles voies d’accès à la démocratie. Ce livre leur donne la parole. L’ouvrage nous donne aussi à lire les témoignages de ces problématiques au-delà de l’Hexagone – Israël, Palestine, Russie, Ukraine, Sénégal, Italie, Brésil.

La démocratie de demain se joue avec les adolescents d’aujourd’hui. Cet ouvrage engagé, novateur, aide à transformer les impasses en ouvertures créatrices.

TourmentLE
 TOURMENT 
ADOLESCENT  TOME 
3
PERSPECTIVES

 CONTEMPORAINES

Sous 
la
 direction
 de
PHILIPPE
 GIVRE 
ET
 ANNE 
TASSEL

Dans
 le
 mouvement
 des
 deux
 premiers
 tomes
 du
 Tourment
 adolescent
 consacrés
 aux
 premières
 théorisations
 de
 la
 puberté
 psychique,
 toute
 la
 place
 est
 donnée
 dans
 ce
 troisième
 tome
 aux
 contributions
 analytiques
 contemporaines
 qui
 concernent
 la
 puberté
 et
 l’adolescence.
 A
 travers
 le
 commentaire
 des
 œuvres
 d’Annie
 Birraux,
 de
 Raymond
 Cahn,
 de
 Jean‐Luc
 Donnet,
 de
 Jean
 Guillaumin,
 de
 Philippe
 Gutton,
 de
 Philippe
 Jeammet
 et
 de
 François
 Ladame
 seront
 réexaminées
 les
 notions
 
 de
 «
pubertaire
»,
 de
 «
pare‐excitations
 interne
»,
 du
 recours
 à
 l’objet
 phobique
 ou
 «
d’espace
 psychique
élargi
»,
ainsi
que
l’analyse
de
la
spécificité
des
conduites
d’auto‐ sabotage
 ou
 d’appétence
 «
traumatophillique
».
 Chacune
 de
 ces
 notions
 apparaitra
 exemplaire
 de
 l’originalité
 des
 processus
 et
 des
 modalités
 défensives
qui
se
déploient
à
l’adolescence
face
aux
phénomènes
d’impasse
 à
 la
 subjectivation.
 Aussi,
 ces
 notions
 constituent‐elles
 des
 repères
 indispensables
 au
 clinicien
 pour
 s’orienter
 dans
 le
 traitement
 thérapeutique
des
adolescents.

Philippe
 Givre
 et
 Anne
 Tassel
 sont
 psychothérapeutes
 et
 psychanalystes,
 membres
 du
 CILA
 (Collège
 international
 de
 l’adolescence)
 et
 du
 comité
 de
 lecture
 de
 la
 Revue
 Adolescence
 et
 enseignants
 à
 l’université
 Paris
 Diderot.
 Les
contributions
de
Dominique
Agostini,
de
Marie‐Christine
Aubray,
d’Isée
 Bernateau,
 de
 Bernard
 Brusset,
 de
 Fanny
 Dargent,
 de
 Philippe
 Givre,
 de
 René
 Roussillon
 et
 d’Anne
 Tassel
 sont
 ici
 précieuses
 pour
 expliciter
 les
 apports
 majeurs
 de
 la
 théorisation
 actuelle
 de
 la
 psychanalyse
 de
 l’adolescent.

couv-adopsyL’ado et son psy
Nouvelles approches thérapeutiques
en psychanalyse (2013)

Raymond Cahn, Philippe Robert,
Philippe Gutton, Serge Tisseron

Comment devient-on sujet de sa propre existence ? La question de la création de soi – centrale dans le processus adolescent – est au cœur de cet ouvrage. Mais ce cheminement ne saurait être solitaire et nécessite la participation des autres. pour l’adolescent en souffrance, l’autre, l’interlocuteur privilégié, peut être le thérapeute.

Qu’est-ce qui se joue dans la relation entre un adolescent et son psy ? Comment appréhender le véritable processus de co-création qui s’établit entre le jeune et son thérapeute ?

Quatre cliniciens, auteurs de référence, ouvrent  avec ce livre une réflexion novatrice sur les formes d’intervention thérapeutique à l’adolescence. Raymond Cahn réinterroge la psychanalyse « à l’épreuve » de l’adolescence. C’est à une conceptualisation nouvelle de la séance que s’attache Philippe Gutton. Serge Tisseron invite à réflechir aux étonnantes possibilités offertes dans la cure de l’adolescent par les technologies numériques et les mondes virtuels. Et Philippe Robert s’intéresse aux remaniements au sein de la famille lorsque l’enfant devient adolescent.

Un livre à quatre voix sur les changements indispensables que doivent aujourd’hui engager les psychothérapeutes d’adolescents.

 

fr-larenc-pasyLa rencontre psychanalytique (2011)

François Richard

Au-delà de l’analyse des névrosés adultes, le travail analytique s’est avéré viable avec des enfants, des adolescents, mais aussi avec des familles et des groupes, dès lors que la dimension de rencontre entre le psychanalyste et le patient est pensée comme fondamentale. La rencontre psychanalytique est envisagée dans sa dimension de reconnaissance mutuelle.

Cet ouvrage contribue ainsi à la compréhension de la façon dont l’« or pur » de la méthode analytique est à l’œuvre dans des situations éloignées du dispositif de la cure analytique classique, par exemple dans les pratiques institutionnelles et la clinique de l’’adolescence.

Les propositions de cet ouvrage s’attachent à cerner le fait fondamental de la rencontre interhumaine en s’appuyant sur une reproblématisation de la découverte du thème de la rencontre, laquelle ne se réduit pas à l’intersubjectivité, faite par Freud, en 1895 : entre d’une côté l’infans en état de détresse et de l’autre « l’être humain proche ».

Tous les chapitres explorent les dimensions les plus complexes, et parfois obscures, de la psyché humaine soumise aux forces conflictuelles que sont le narcissisme d’une part et l’ouverture à l’altérité d’autre part. ils veulent ainsi contribuer à illustrer ce remarquable paradoxe : nous sommes obligés d’accepter de ne pas « comprendre » pour rencontrer, et finalement pour comprendre autrui.

La complexité des pathologies caractérisées par la négativité, une fréquente dimension traumatique ainsi qu’un mélange entre le conflit pulsionnel et les fonctionnements limites, sollicite cette avancée de la psychanalyse contemporaine.

 

fhmeurtresdslafmMeurtres dans la famille (2013)

Florian Houssier

Ce livre propose une traversée des différents meurtres, agis ou fantasmés, qui peuvent advenir au sein d’une famille. infanticide, parricide, fratricide : la famille révèle qu’elle est la matrice de toutes les haines.

l’analyse de matériaux culturels montre que, depuis toujours, les vœux meurtriers composent une toile de fond originaire de la vie psychique. en repartant de la théorie de la phylogénèse, de l’analyse de contes germaniques commentés par s. Freud ainsi que de l’histoire d’abel et caïn, Florian houssier lève le voile sur les fondements des pulsions meurtrières au sein de la famille ; celles-ci constituent le paradigme de tout meurtre. par rebond, le lien parents-enfant est exploré, et plus particulièrement le lien père-fils à l’adolescence.

À partir de l’étude de nombreux cas cliniques, l’écoute du psychanalyste est ici sollicitée dans divers sites de sa pratique. entre abandon et emprise, on découvre que l’enfant est resté l’objet érotique des parents, sur fond d’indifférenciation soi-autrui.

Cet ouvrage se propose de visiter les fantasmes organi- sateurs de la vie psychique à partir des vœux meurtriers dans les liens familiaux.

 

fr-lactuelmalaisedanslacultureL’actuel malaise dans la culture (2011)

François Richard
essai collection penser ⁄ rêver dirigée par Michel Gribinski
en librairie le 13 octobre 2011

La modernité s’approche d’un état de confusion généralisée, avec des théories critiques que l’on distingue mal des discours que la société tient sur elle-même, sur sa propre agitation stérile, son propre mouvement paralysant. Théories, « discours » aux rouages plus pulsionnels que narratifs, et une historicité nouvelle et incertaine entrent, avec la clinique des souffrances psychiques paradoxales, dans la définition du malaise actuel. Le malaise d’une culture au centre de laquelle pourrait bien se trouver un lieu vide du pouvoir, particulièrement inquiétant.

Le malaise actuel est ainsi en attente d’une pensée, à laquelle s’opposent curieusement des « nouveautés » : réformes, technologies, « cultures populaires», storytellings d’une saison. Leur succession ne vise-t-elle pas à interdire de penser la crise contemporaine de la modernité?

Revue trimestrielle de psychanalyse, psychopathologie et sciences humaines